Teatro O Bando

João Brites

Portugal

Fondé en 1974 et étant l’une des plus anciennes coopératives culturelles du pays, le Teatro O Bando est un groupe qui choisit la transfiguration comme mode esthétique de participation civique et communautaire. Dans la genèse de la compagnie, le théâtre de rue et les activités pour les enfants dans les écoles et les associations culturelles, intégrés dans les projets de décentralisation, en sont la base.

Les créations O Bando se définissent par leur dimension plastique et scénique, marquées principalement par les Machines de Scène, objets polysémiques porteurs d’une idée d’action.

Le travail dramaturgique est également très important, fournissant le collage explicite de matériaux littéraires et l’inclusion d’expressions de racine populaire. Celui-ci s’appuie principalement sur des auteurs portugais et part, la plupart du temps d’œuvres non dramatiques, dont la forme théâtrale, dans ses multiples langages, assure une communication différente.

Ayant créé plus de 100 spectacles, O Bando a présenté environ 4500 représentations à plus de 2 millions de spectateurs.

La compagnie continue à rechercher la singularité de ses créations, visant à réaliser plus d’œuvres d’art innovatrices et inattendues. Celles-ci sont le résultat d’une méthodologie collective où une direction artistique élargie exige la différence, l’interférence, l’effondrement, la collision de points de vue, jusqu’à ce que cette intersection révèle son potentiel s’exprimant au-delà du contrôle du créateur impliqué et de la capacité de prévision.

Rural ou urbain, adulte ou enfant, érudit ou populaire, national ou universel, dramatique, narratif ou poétique – comme les frontières que le Teatro O Bando avait l’habitude de transgresser. Tout au long de son parcours, le groupe a été lié à de multiples projets nationaux et internationaux et l’investissement en tournée continue à déboucher sur la présentation de plusieurs spectacles à travers le pays.

Après plusieurs maisons, O Bando est maintenant installé dans une ferme à Vale dos Barris, Palmela, où se trouvent des scènes potentielles, insoupçonnées, faites d’étoiles, d’arbres et de falaises. O Bando vous attend là-bas, toujours avec de la soupe, du pain et du fromage, du muscat, une conversation chaleureuse à côté de la cheminée.