Au bout du plongeoir

Frédérique Mingant

France

Au bout du plongeoir est une association impulsée par ses membres fondateurs, une quinzaine d’administrateurs, plus de deux cents adhérent.e.s et de nombreux partenaires.

Ensemble, ils initient et accompagnent cette aventure qui se propose d’être un véritable espace d’expérimentations et de recherches dans les domaines de l’art notamment, mais aussi des sciences humaines, de l’architecture, en passant par d’autres horizons. Diversement qualifiée de fabrique d’arts, de lieu d’incubation, de laboratoires d’idées, Au bout du plongeoir est un espace où des artistes et d’autres chercheurs se côtoient pour y mener individuellement ou collectivement leurs « explorations ». Celles-ci sont menées en relation avec les membres de l’association mais également avec les habitants des villes qui l’environnent.

Au bout du plongeoir ouvre ses portes à des « publics » différents (promeneurs, visiteurs, voisins, « spectateurs »,…) à la fois pour qu’ils découvrent ces expériences, voire dans certaines occasions y participer, car l’association se veut être un espace de rencontre et de côtoiement entre des citoyens d’horizons sociaux et professionnels différents.

Pour mener à bien son projet, Au bout du plongeoir s’est implanté au Domaine de Tizé (un équipement reconnu d’intérêt communautaire par Rennes-Métropole), un site magnifique au bord de la Vilaine, un lieu privilégié de promenades, un espace aujourd’hui où l’association met en place le SEA un « site expérimental d’architectures ». Cette implantation, ce « port d’attache » essentiel pour l’association, n’empêche pas Au bout du plongeoir de se déplacer à différents moments de l’année vers d’autres contrées pour y mener des expérimentations…